Sainte-Anastasie : les parents mobilisés pour sauver la classe en maternelle

 

Article

Article

Article2

Le maire de la commune, Gilles Tixador, les parents ainsi que les enseignants ont appris, au lendemain de la rentrée scolaire, qu'une classe serait supprimée.

La mobilisation des parents d'élèves a été importante ce jeudi matin dès 8 h 30 avant l'ouverture de l'école de Sainte-Anastasie pour sauver la classe de maternelle.

Pendant que certains enfants et les pères de famille tapent sur des boites de lait en aluminium ou brandissent des panneaux pour dire "non à la fermeture de classe", le maire Gilles Tixador confie son désarroi : "J'ai engagé des travaux pour le chauffage, la climatisation. Et puis, au lendemain de la rentrée, sans que je le vois venir, l'inspection nous annonce la fermeture d'une classe. Avec 168 enfants scolarisés, nous avons 21 élèves par classe en moyenne. Si on ferme une classe en maternelle, ils seront à 24 par classe."

"Les enfants ne comprennent pas"

Sophie, maman de deux élèves de maternelle,  ne comprend pas la soudaineté de l'annonce de fermeture : "On prépare nos enfants à la rentrée et puis d'un seul coup, on nous annonce qu'il va y avoir une sorte de regroupement des classes de maternelle. Les plus grands vont se retrouver avec les petits. Les enfants ne comprennent pas. Fermer une classe est d'autant plus incompréhensible que 26 maisons se construisent sur la commune avec probablement l'arrivée d'autres enfants à scolariser." La mobilisation ne devrait pas faiblir devant l'école.

Texte et photos : MIDI-LIBRE - YAN BARRY (www.midilibre.fr)